LA SAINTE VEHME

Publié le par Ladd

65-omale.jpg


C’est en Westphalie, à la fin du moyen âge, dans cette longue période de désordres qui suit la mort de l’empereur germanique Frédéric II en 1250, que naît une confrérie secrète et terrifiante, la sainte Vehme. Erigée en tribunal occulte, elle juge toutes sortes de délits et les supplices qu’elle fait subir sont terribles.

 

Faisant office de tribunal, avec pour objectif de maintenir l’ordre et la paix, elle est composée au départ de plusieurs représentants de la société. Un président de cour est chargé de recruter les nouveaux membres, qui doivent passer par une séance d’initiation durant laquelle ils jurent de ne rien révéler ni des statuts, ni des fonctionnements, ni des délibérations de l’institution.

 

Les procès et délibération restent absolument secrets. Deux catégories de délits sont établies. L’une comprend les délits les moins graves, comme les bagarres, les blasphèmes ou l’adultère et peuvent être réglés par une grosse amende.

L’autre s’occupe des vols, crimes sexuels, homicides, sorcellerie, hérésie, mais aussi de la trahison des secrets du tribunal : ce sont là des crimes passibles de la peine capitale. Les victimes sont torturées avant d’être condamnées. On leur fait subir les supplices les plus atroces, par exemple celui de la roue, l’écartèlement, les brûlures par le feu ou la poix incandescente, la torture des tenailles, et on finit par les pendre…

Un supplice plus terrible encore a été inventé, le condamné est emmené dans un souterrain ou se trouve une statue creuse représentant la vierge. La statut est ouverte et le supplicié poussé à l’intérieur. Lorsque le couvercle est refermé sur lui, des pointes extrêmement aiguisées transpercent doucement l’individu de part en part. Son cadavre haché menu tombe dans une rivière qui coule sous ces galeries…

 

Heureusement, la sainte Vehme décline à partir du 16ème siècle, lorsque la justice impériale retrouve son autorité, et disparaît définitivement à la fin du 18ème siècle. Si on ne sait pas très bien combien la Vehme a jugé de personne, il est certain que cette institution a très fortement marqué les mentalités allemandes.


Iron-Maiden-of-Nuremberg.jpgLa vierge de fer de Nuremberg

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

soso la rigolotte 30/06/2007 11:07

pet-on imaginer que cette organisation soit la première secte d'une série interminable ? qu'elle soit le modèle sectaire par excellence? si tu veux me repondre demande a ketsiha de te donner mon adresse e-mail...elle reconnaitra mon pseudo. bye

ketty 29/06/2007 20:08

c'est honteux.
oui la torture en elle meme est honteuse mais pire. torturer en mettant la religion de son coté. inadmissible que la statue représente la vierge, dans ce cas la...