LE GRAND SERPENT DE MER

Publié le par Ladd

image1.jpg

En juillet 1898, la canonnière française Avalanche essaie de tuer deux serpents de mer au nord de la baie d’Along. C’est la première fois qu’un bâtiment de guerre tire au canon contre une de ces créatures qui comptent parmi les plus fameuses énigmes de la zoologie.

 

L’avalanche n’est pas le premier navire à trouver de tels animaux dans la baie d’Along, mais c’est le seul qui effectue trois rencontres en huit mois, et son expérience constitue l’un des plus grand témoignage en faveur de l’existence du Grand Serpent de mer.

 

La première rencontre avec ces monstres marins commence en 1897 à bord du navire Lagrésille. Si on en croit la déposition de l’officier, deux animaux longs d’une vingtaine de mètres et d’un diamètre de deux à trois mètres apparaissent à la surface de l’eau. Mais contrairement à des serpents, ils se déplacent en ondulant verticalement.

La deuxième observation eut lieu le 15 février 1898 à bord de l’Avalanche lorsque deux bêtes semblables à celles de la première rencontre se profilent sur la mer. Les coups tirés par le navire ne touche par les créatures, cependant lorsque la première disparaît dans les profondeurs, la canonnière poursuit la deuxième pendant une heure et demie pendant laquelle les marins observent attentivement l’animal : sa taille avoisine la trentaine de mètres, sa peau est grise et lisse, ses nageoires sont noires et chacune de ses émersions est précédée d’un jet de vaporisation d’eau issu de la violence de sa respiration. En plongeant, on suit sa trace grâce à des remous de 5 mètres de diamètre que provoquent ses ondulations verticales. Sa tête ressemble à celle d’un phoque mais elle est deux fois plus grosse, et des formes en dents de scie suivent la ligne de son dos.

 

Depuis l’antiquité, les marins n’ont cessé de se retrouver face au « serpent de mer », mais la plupart des relations survenues jusqu’au 16ème siècle manque de preuves. Certaines des rencontres récentes sont quelquefois extraordinaires :

Le 30 juillet 1915 le sous-marin allemand U-28 coule le vapeur britannique Iberia. Le bateau explose entre 100 et 200 m de profondeur, et avec les débris projetés en l’air, une sorte de gigantesque crocodile marin d’une vingtaine de mètres de long est éjecté et retombe en se débattant dans l’eau.

Le 30 décembre 1947, un paquebot heurte un animal en forme d’anguille d’une quinzaine de mètres de long qui coule après s’être débattu un moment dans une large flaque de sang.

En octobre 1969, le sous marin de marin de poche Alvin se retrouve face à face, au large des Bermudes et par 270 mètres de profondeur, avec un grand animal à tête de reptile, à long cou et avec des nageoires.

Le 10 avril 1977, un chalutier japonais remonte une dépouille monstrueuse de plus de 10 mètres. Elle dégage une telle odeur que le commandant l’a fait rejeter à la mer après l’avoir photographié.

 

Le Dr Bernard Heuvelman, zoologiste belge pense que, derrière le nom générique de « serpent de mer » se dissimule différents types d’animaux géants assez rares et assez rapides pour qu’on ait toujours du mal à les capturer. Il y aurait 5 types d’animaux : deux seraient les pinnipèdes (type dit « long cou » et « cheval marin »). Trois, des cétacés (type dit « multi bosses »). Viendrait ensuite un reptile type « saurien océanique » qui peut être soit un crocodile géant ancien, soit un mosasaure. Enfin, on trouverait des anguilliformes géants, les seuls dont on ait péché un individu à l’état larvaire et de… 2 mètres de long.


monstre-006.jpgLa dépouille repêchée par le chalutier japonais

Commenter cet article

Ladd 30/06/2007 13:33

En effet, les spécialistes considérent Nessie comme une espèce inconnue de pinnipède (comme le morse et le phoque mais à long cou) et donc entrer dans la lignée des serpents de mer. D'autre pense que ça pourrait être un plésiosaure qui vivait il y a 70 millions d'années. les témoignages s'en rapprochent en tout cas, même si les preuves photographiques, pourtant authentifiées, ne pourront jamais prouver l'existence du monstre, si celui-ci existe vraiment...

soso la rigolotte 30/06/2007 10:58

donc, selon cet article, le monstre du lockness serait un "serpent de mer invisible" puisque malgrè les recherces sous-marine, aucune trace de cet animal n'a été decouverte ?