LA MALEDICTION DE TOUTANKHAMON

Publié le par Ladd

ss.JPG
En 1922, l’archéologue anglais Howard Carter fait une formidable découverte : il retrouve le tombeau intact du pharaon Toutankhamon. Ses ouvriers le préviennent : une malédiction est attachée à la sépulture, ceux qui la violeront mourront. Or, peu de temps après, la presse annonce que les membres de l’expédition sont à tour de rôle frappés d’étranges maladies.

 

En tant que chercheur et égyptologue compétent, Howard Carter s’installe en Egypte et on lui confit le poste d’inspecteur des antiquités du musée du Caire. Il perdra son emploi et rentrera en Angleterre.

Mais en 1906, il rencontre Lord Carnarvon, un riche oisif passionné d’égyptologie qui se fait attribuer une concession et engage Carter. Dès la première saison, les deux hommes et leur équipe découvrent la tombe d’un prince de la XVIIe dynastie. Cette découverte décuple leur enthousiasme, et Carter expose son raisonnement : Tous les souverains de la XVIIe dynastie ont été enterré dans la vallée des rois Toutes les sépultures furent retrouvées, sauf une, celle du jeune roi Toutankhamon, bref successeur du célèbre Akhenaton (Aménophis IV).

Carnarvon et Carter s’apprêtent donc à se lancer dans l’aventure lorsque la première guerre mondiale éclate. Ils doivent attendre 1918 pour se remettre à l’œuvre.

Des milliers de mètres cubes de terre sont enlevés à la main : l’emplacement choisi par Carter se trouve dans une zone que les autre archéologues ont transformé en dépôt pour les gravats. Plusieurs saisons se succèdent, en vain. Et en novembre 1922, leurs ouvriers mettent à jour des marches qui s’enfoncent dans le sol et conduisent à une porte. Une tombe.

 

Le canari porte-bonheur de Carter meurt tragiquement quelques jours avant l’ouverture du tombeau et les ouvriers voient ça comme un signe, ils mourront comme l’oiseau si ils violent le repos de Toutankhamon.

Ne tenant pas compte de l’avertissement, les deux hommes pénètrent dans le tombeau avec Evelyn, la fille de Carnarvon, et l’égyptologue Callender, ce qu’ils y voient est incroyable. : Une première pièce leur révèle un fantastique trésor, dans une autre se trouve les trois sarcophages emboîtés de Toutankhamon, et une dernière contient des statuettes et des coffres pleins de bijoux. Carter et Carnarvon viennent d’effectuer la plus formidable trouvaille archéologique de tous les temps : le tombeau intact d’un pharaon miraculeusement préservé des pillards.

 

Dans l’année qui suivit, Lord Carnarvon, à la suite de piqûres de moustiques, est pris de fièvre. Son état empire et il meurt le 5 avril 1923. La presse voit cette mort comme la première victime de la malédiction et les événements qui arrivèrent par la suite vont combler les journalistes. George Bénéctite, égyptologue rattaché au Louvre, meurt après avoir visité le tombeau. Arthur Mace qui pénétra le tombeau connu le même sort, puis c’est au tour du frère et de l’infirmière de Lord Carnarvon, ainsi que du secrétaire de Howard Carter.

On dénombre jusqu'à 27 morts mystérieuses, et la presse évoque un virus resté captif dans la tombe pendant 3 000 ans mais les analyses n’en révèle pas la présence. Les journalistes traquent alors chaque preuve de la malédiction, allant jusqu'à inventer une expression : « ceux qui pénètrent dans ce tombeau sacré seront bientôt touchés par les ailes de la mort ».

Mais cette succession de décès ne suffit pas simplement à accréditer l’idée que le pharaon s’est vengé d’avoir été troublé dans son repos éternel. Howard carter, Evelyn Carnarvon et l’archéologue Callender qui présidèrent l’ouverture de la sépulture ont terminé paisiblement leurs jours, bien des années plus tard.

Commenter cet article

jennifer 16/04/2010 14:02


cetait super et ton blog je le kif


ketty 29/06/2007 20:00

peut etre cet homme, c'était sa derniere vie, plus de réincarnation, mais pkoi "instaurer" une malédiction alors? ou bein, il s'est fait assassiné, mourir a 19 ans, meme en antiquité c'est tot.

en tout cas, il est trop beau son sarcophage, je veux le meme pr me faire enterrer^^